Nos Actualités

Je fais un don

Quand un château en ruines devient une chaleureuse maison de répit pour tous !

05/04/2017



Sur la commune rurale de Fontan, près de Menton dans les Alpes Maritimes, un domaine datant du 19ème siècle se trouvait à l’abandon  depuis de nombreuses années : le Château de La Causéga. Sous l’impulsion de sa dynamique directrice, Christine Scaramozzino, l’association La Maison du Bonheur, implantée à Nice, a convaincu la mairie de Menton, propriétaire du site, de le mettre à sa disposition, afin d’y créer un lieu de répit accessible en dehors des périodes d’hospitalisation et adapté à la perte d’autonomie.

Lorsque la maladie ou le handicap touche une famille, sa cohésion et son fonctionnement s’en trouvent considérablement affectés. C’est au maintien de cet équilibre fragile que contribue l’association la Maison du Bonheur, notamment à la Maison des Familles du CHU de Nice, que la Fondation a accompagnée à hauteur de 140 000 euros.

Avec le Château de La Causéga une fois restauré, elle entend aller encore plus loin dans sa démarche en créant non seulement un lieu où les familles pourront se ressourcer mais également :

  • Un centre d’animation et de formation autour de la santé
  • Un cœur d’animations culturelles
  • Un pôle local de ressources pour les associations ouvert à tous les acteurs du territoire afin de favoriser son intégration dans le tissu local
  • Un endroit où seront pratiquées toutes sortes d’activités ludiques ouvertes à tous et adaptées aux différents types de handicaps.

Une équipe composée de 7 salariés et de 20 bénévoles aux missions les plus diverses, assureront le fonctionnement de ce lieu de répit qui participe d’une démarche tout à fait novatrice ; il s’adresse, pour une durée pouvant aller jusqu’à trois semaines à des personnes malades ou dépendantes, accompagnées de leurs proches. Il leur propose repos, soutien, convivialité, accès aux activités ludiques ou droit à ne rien faire, découverte, échanges, transfert de connaissances et de compétences….

Hier une friche, aujourd’hui un lieu pour tous !

Christine Scaramozzino, forte d’une riche expérience et motivée par un réel besoin exprimé par les aidants, a mené un véritable combat et mobilisé toutes les énergies autour de ce projet fédérateur. En effet, ce site qui a longtemps accueilli des colonies de vacances, cher aux habitants de Fontan, va retrouver une nouvelle vie dans le respect de l’environnement. L’interaction et la mutualisation des compétences et des personnes créeront une véritable dynamique dans le village et dans toute la vallée de la Roya. Des emplois seront créés et les entreprises et commerces locaux verront leur activité augmenter. Une bouffée d’oxygène pour les patients, les familles, le village et la vallée !

La Fondation, très heureuse d’accompagner ce projet, l’a financé à hauteur de 200 000 euros. Elle a soutenu 3 autres projets en matière de répit, son dernier axe d’intervention : le Phare des Sourires avec l’Hôpital de La Timone  AP-HM de Marseille, la Maison de répit Belle Etoile avec le Centre Hospitalier Henri GUERIN de Pierrefeu du Var et la Maison des Aidants dans l’agglomération lyonnaise avec le Centre Léon BERARD pour un montant global de 655 000 euros.

Pour soutenir la Fondation dans ses missions, faire un don.

 

Share on Facebook0Share on Google+0