Nos Actualités

Je fais un don

Prise en charge des adolescents à l’UHA de Verdun

09/06/2015



L’Unité d’Hospitalisation pour Adolescents (UHA) du Centre Hospitalier de Verdun-Saint-Mihiel a fait l’objet d’un projet élaboré par le Docteur Lecuivre, chef du service de pédopsychiatrie, suite à une constatation du service des urgences : aucun lieu d’accueil pour les adolescents en souffrance mentale n’existait sur le territoire. L’ouverture s’est faite en Avril 2012.

La filière Adolescent est subdivisée en plusieurs unités de soins : le CMP – l’UHA incluant l’Hospitalisation Complète (5 lits) et des soins de suite sous forme d’accueil en Hospitalisation de Jour (2 places). L’ensemble de la filière se trouve sur le même lieu géographique, en centre-ville. Les moyens dédiés en personnel, locaux et matériel sont communs à l’accueil de jour et l’hospitalisation complète.

L’UHA a pour vocation de prendre en charge, à temps complet, sur le court et le moyen terme (de 2 semaines à 6 mois) les adolescents âgés de 12 à 18 ans du Nord et Sud Meusien (c’est une unité à vocation départementale) présentant des troubles psychiatriques, signes d’une souffrance psychique grave, d’un mal être et d’un mal de vivre important de type psychotique ou névrotique voire des états dépressifs sévères. Tous les adolescents sont consentants pour leur hospitalisation.

Les hospitalisations sont programmées suite à une consultation de pré admission par le médecin responsable de l’unité ou en son absence par un médecin du service de pédopsychiatrie. Le but est de permettre d’évaluer la pertinence d’un projet de soins en milieu hospitalier, afin d’éviter de « psychiatriser » et ainsi de stigmatiser l’adolescent et obtenir, le cas échéant, une alliance thérapeutique avec l’adolescent et ses parents.

Un staff est mis en place tous les jours en semaine avec le médecin, le cadre, le psychologue, et un membre de l’équipe para médicale. Son objectif est d’individualiser et d’adapter les soins pour prendre en compte les observations des professionnels et les évènements de la veille. Une synthèse hebdomadaire est également organisée pour faire le point sur la prise en charge et partager les informations et les projets avec l’ensemble des partenaires sociaux impliqués.

La semaine est séquencée en activités thérapeutiques autour d’un certain nombre de médiations proposées par les infirmiers et ponctuées par la psychothérapie : des groupes de paroles, soins corporels, activités d’art plastique, médiation par l’argile ou la zoothérapie, sport, jeux de société collectifs, écriture, psychodrame et le photolanguage, cuisine thérapeutique, sorties en extérieur…

L’UHA bénéficie également de l’intervention d’autres professionnels internes à l’établissement (diététicienne – addictologue – sexologue) et externes comme les enseignants du second degré.
L’unité fonctionne 24/24 heures et 7 jours sur 7.

Cette réalisation a bénéficié d’une subvention de la Fondation de 138 000 € et de 60 000 € pour une unité mobile qui va à la rencontre des adolescents.

Share on Facebook0Share on Google+0